Que signifie PK-Def?

C’est l’abréviation anglaise de «Erythrocyte Pyruvate Kinase Deficiency». Il s’agit d’une anémie hémolytique qui touche les globules rouges. Cette maladie génétique est présente chez le Bengal et d’autres races de chats. Les premiers symptômes peuvent être variables, subtiles et intermittents. À tel point que l’anémie peut passer inaperçue. Les chats peuvent commencer à démontrer des signes à tout âge. Au début de la maladie, on peut observer des signes légers tels que faiblesse et manque d’appétit. Ces symptômes peuvent dégénérer vers l’amaigrissement, la jaunisse, le gonflement du ventre et finalement le décès.   Ces manifestations ressemblent à s’y méprendre à celles de la péritonite infectieuse féline, ce qui peut causer des erreurs de diagnostic.

Comment ça se transmet?

 

Chaque chat possède deux copies du gène PK-Deficiency, soit un hérité de la mère et un hérité du père. Le gène causant la PK-Deficiency est récessif, c’est à dire qu’un chat doit être porteur de deux gènes anormaux pour être atteint de la maladie.

 

Pour illustré le mode de transmission, nous utiliserons N pour le gène normal (dominant) et k pour le gène anormal (récessif).

 

NN : Chat sain qui ne transmettra aucun gène anormal à sa descendance

Nk : Chat sain qui ne développera jamais la maladie mais qui peut transmettre le gène anormal à sa descendance

kk : Chat qui est atteint ou sera éventuellement atteint de la maladie PK-Deficiency et transmettra le gène anormal à toute sa descendance

 

Le tableau 1 démontre le résultat de l’accouplement de deux chats en santé ayant deux gènes normaux (NN)

 

 

 

 

100% des chatons seraient NN, soit sains et porteur de deux gènes normaux

 

 

 

 

Le tableau 2 démontre le résultat de l’accouplement d’un chat en santé ayant deux gènes normaux (NN) avec un chat en santé porteur d’un gène anormal (Nk). 

 

 

 

50% des chatons seraient NN, soit sains et porteur de deux gènes normaux

50% des chatons seraient Nk, soit sains mais porteurs d’un gène anormal

 

 

 

 

 

Le tableau 3 démontre le résultat de l’accouplement de deux chats en parfaite santé mais porteur d’un gène anormal (Nk). 

 

 

25% des chatons seraient NN, soit sains et porteur de deux gènes normaux

50% des chatons seraient Nk, soit sains mais porteurs d’un gène anormal

25% des chatons seraient kk, soit atteints de la maladie !

 

 

 

 

Le tableau 4 démontre le résultat de l’accouplement entre un chat en parfaite santé porteur d’un gène anormal (Nk) et un chat atteint de la maladie(kk). 

 

 

 

50% des chatons seraient Nk, soit sains mais porteurs d’un gène anormal

50% des chatons seraient kk, soit atteints de la maladie !

 

 

 

 

Le tableau 5 démontre le pire scénario possible, le résultat de l’accouplement entre 2 chats atteint de la maladie.

 

 

 

 

 

100% de la portée serait atteinte de la maladie !

Comment dépister la maladie

Heureusement, un simple test d’ADN nous permet de connaître le statu de nos reproducteurs. Ainsi, nous pouvons facilement éviter les mariages qui produisent des chatons atteints de PK-Deficiency.  

 

Prélever l’ADN est très simple et ne nécessite aucune visite chez le vétérinaire.  Pour prélever des cellules contenant l’ADN, il suffit de frotter un coton tige à l’intérieur des joues de nos chats. Les échantillons sont ensuite envoyés dans un laboratoire spécialisé par la poste.  Pour nos reproducteurs, nous avons fait affaire avec le UC Davis School of Veterinary Medicine situé en californie. Le test est simple et coûte seulement 40$ par chat. Il n’y a donc aucune raison de ne pas le faire !

 

Chez Maracaja

Tous nos reproducteurs sont testés normaux. Lorsque vous adoptez un chaton chez nous, vous avez donc la certitude qu’il ne développera jamais la déficience en Pyruvate Kinase. 

 

Nous sommes pour la longévité du Bengal... Un Bengal sain et équilibré. Voilà pourquoi nous investissons temps et argent dans la santé de nos chats.

 Maracaja Bengal,  a labor of love, since 2008 

Une histoire de cœur, depuis 2008

2019 ©  All rights reserved / Tous droits réservés